Carlo Cannistraro civh 2021

Carlo Cannistraro

France

 

 

Atelier :

Lundi 1er novembre

09:30 - 12:30

 

 

Atelier

Un voyage dans les réflexes pour améliorer notre vision du monde

 

Un voyage dans l'apprentissage des réflexes archaïques ou primitifs, des mouvements automatiques et involontaires observés chez les nouveau-nés, en réponse à des stimuli sensoriels spécifiques. Ces réflexes se construisent selon les lois naturelles de l'espèce humaine et sont le signe d'un développement moteur harmonieux. Les difficultés d'intégration de ces réflexes créent des dysharmonies qui vont affecter à différents degrés ce développement : difficultés en lecture, en écriture, TDA (trouble du déficit de l’attention), TDAH (trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité), troubles de mémoire, d'apprentissage, etc. Pour améliorer l'intégration de ces réflexes, nous pouvons utiliser des mouvements et d'autres activités qui reproduisent nos schémas de mouvement primitifs pour établir, renforcer ou reprogrammer les bases de la posture, de la maturité du système nerveux central (SNC), de la fonction vestibulaire, du traitement sensoriel et donc visuel, etc. Tel est le contenu de l'atelier.

 

  • apprendre à quoi correspondent les réflexes et comment ils affectent notre vie
  • comprendre comment les mouvements rythmiques et les réflexes du nourrisson dans la croissance du cerveau permettent de créer des connexions neuronales entre le tronc cérébral, le cervelet, la zone limbique et le cortex préfrontal, pour l'apprentissage, le développement émotionnel et le comportement.
  • Les recherches montrent l'importance cruciale de l'intégration des réflexes du nourrisson pour le traitement sensoriel, notamment le traitement visuel, le développement du langage, l'équilibre émotionnel, la libération du stress, la résilience, la force posturale, le développement du langage, les compétences socio-émotionnelles et bien plus encore,
  • Comprendre comment un réflexe de paralysie par la peur peut affecter de manière significative notre appareil visuel dès la 9e semaine in utero : une information à ne pas sous-estimer dans le cadre de l’éducation visuelle, surtout en ces temps de grand stress social.
  • Voir l'utilisation d'autres mouvements pour réharmoniser le système nerveux autonome.

 

 

Carlo Cannistraro, France

 

Docteur en physiothérapie, ostéopathe, écrivain et conférencier

Diplômé de l’École de la Vue en 2014 en tant que professeur de la méthode Bates. Il s'intéresse, depuis de nombreuses années à l'intégration sensorielle par l'expérimentation de différents outils dont le travail sur les Réflexes Primitifs à partir de mouvements rythmiques (RMTi®)

 


 

 

BACK